Conclusion

     L'explication scientifique ne présente pas les dix plaies d'Egypte dans le même ordre que celui de La Bible. En effet, cette dernière les classe de façon progressive afin de prouver la supériorité et la puissance de Yavhé qui serait à leur origine. Ce même texte présente une philosophie quant à l'importance de la part d'humanité chez l'Homme. Mythe fondateur universel, ce texte relate bien des événements qui ont été averés par de nombreux scientifiques. 

Ainsi, les dix plaies d'Egypte sont toutes les conséquences de l'éruption du volcan de l'île de Santorin. Certaines plaies sont les conséquences directes de certaines plaies qui sont elles mêmes les causes d'autres plaies et se regroupent ainsi en trois catégories. Cependant, afin d'expliquer la dernière plaie, il faut remettre en cause La Bible car cette dernière aurait retenu seulement la mort des premiers nés, espoirs de la famille quant à sa descendance et à sa renommée. Il faut souligner que de nombreux scientifiques commettent une erreur de compréhension du texte lorsqu'ils associent les premiers nés à des nouveaux nés. Ils justifient ainsi la mort des nourissons par le fait qu'ils sont plus facilement contaminés car leur organisme resiste moins aux microbes.

Dès lors, nous pouvons nous demander si chacun des événements "extraordinaires" relatés dans tous les textes religieux ne met pas Dieu ou les dieux à l'origine de ces phénomènes afin de trouver une explication à ces faits et de répondre à leurs craintes. Ainsi, nous pouvons nous demander si le Popol Vuh peut être expliqué lui aussi de manière scientifique.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site